Patrimoine mondial

Les Archives générales des Indes de Séville furent créées en 1785 grâce à la volonté du roi Charles III d’Espagne de centraliser en un lieu unique les documents relatifs à l’administration des colonies espagnoles, jusqu’à ce jour répartis dans différentes archives: Simancas, Cadix et Séville. La Casa Lonja de Mercaderes (la bourse des marchands) de Séville, construite sous le règne de Philippe II entre 1584 et 1598, fut choisie pour abriter ces archives, une tâche qu’elle remplit encore de nos jours. Les archives conservent près de 43.000 liasses, avec quelques 80 millions de pages et 8.000 cartes et dessins provenant fondamentalement des organismes métropolitains chargés de l’administration des colonies. Elles ont été inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987, à l’instar de la Cathédrale et de l'Alcazar de Séville. 
À l’intérieur se trouve la cour centrale construite en pierres et aux proportions généreuses, montrant des arches reposant sur des piliers avec des demi-colonnes. L’actuel escalier principal du bâtiment, un projet de Lucas Cintora, est digne de mention.

Elles conservent des documents d’une valeur incalculable écrits par Colomb, Magellan ou  Pizarro, entre autres

Fiche

Horaires

Du lundi au samedi de 9h30 à 17h00. Le dimanche de 10h00 à 14h00

Prix

Entrée gratuite

Téléphone

954 50 05 28

Adresse

Av de la Constitución, s/n.