Le point de départ de l’expédition de Magellan

Au printemps 2007, plusieurs personnes, convoquées par l'association civique Civiliter, ont fait une proposition dans l'intention de revendiquer l'épopée du premier tour du monde et le personnage de Magellan, à la perspective de commémorer les 500 ans de cet événement déterminant dans l'histoire de l'humanité. De cette proposition naît le « Manifeste pour la commémoration de la première circumnavigation de la Terre, à l’occasion de son cinquième centenaire ». Les constantes adhésions au manifeste ont débouché sur une initiative citoyenne qui, en 2009, a obtenu le soutien de la mairie de Séville qui l'a présentée au monde au Brésil, lors du forum de l’Alliance des Civilisations de l’ONU en mai 2010. Au mois de septembre de la même année, le programme des événements a commencé par l'installation d'une sphère armillaire à l'endroit où l'expédition de Magellan partit : sur le quai des Mules (Muelle de las Mulas) à Séville. Des répliques de cette sphère seront placées dans les prochains mois dans de nombreuses villes à travers le monde. Sevilla 2019-2022 est un programme d'intervention important dans divers domaines, qui prétend commémorer mondialement le Vème centenaire de la Ière circumnavigation de la Terre, entre les mois de septembre 2019 et 2022.

En commémoration du Ier tour du monde

Fiche

Prix

gratis

Adresse

Juan Sebastián El Cano